Le domaine paramédical recense un certain nombre de professions dont la plupart doivent s’exercer dans un cabinet. Entre les médecins généralistes, les dentistes, les infirmiers, les podologues… Il est impossible pour ces professionnels de travailler correctement sans avoir un cabinet à disposition. De cette manière, ces professionnels peuvent facilement recevoir leur patient et réaliser leurs consultations en toute tranquillité.
Mais voilà, un cabinet ça ne se trouve pas en claquant des doigts. Tout comme pour un appartement, il va falloir vous armer de patience si vous souhaitez trouver un cabinet et surtout, il vous faudra mettre le prix. Parce que oui, il faut l’avouer, louer un cabinet dans certaines villes peut coûter assez cher. À cela s’ajoute la difficulté à trouver un cabinet libre, éventuellement près de chez vous et suffisamment grand pour que vous puissiez pratiquer vos consultations en toute sérénité. Mais heureusement, il existe le partage cabinet paramédical. Une solution pratique, rapide, économique et efficace.

Qu’est-ce que le partage de cabinet exactement ?

Concrètement, le partage de cabinet consiste à louer un cabinet avec d’autres professionnels. Pourquoi ? Tout simplement pour réduire les dépenses et mieux organiser son emploi du temps. Plus précisément, le partage de cabinet est un concept qui se rapproche un peu de la colocation sur le fond mais qui n’en est pas une tout de même. Certes, plusieurs professionnels louent le même cabinet mais ils n’y travailleront pas ensemble en même temps. Toutes ces personnes se répartissent les jours où elles ont besoin du cabinet. Ainsi, vous pourrez plus facilement organiser vos semaines de travail et pourrez profiter de votre temps libre hors cabinet pour faire des consultations à domicile par exemple.

Pourquoi choisir le partage de cabinet paramédical ?

Le partage cabinet paramédical est vraiment intéressant et comporte de nombreux avantages.
En effet, en choisissant le partage cabinet thérapeute vous remarquerez à quel point vous trouverez plus facilement et plus rapidement un cabinet. Mais ce n’est pas tout puisque vous vous rendrez compte que le prix du loyer sera bien moins élevé que pour une location classique puisque vous serez plusieurs sur cette location. Le principe de partage de cabinet est donc relativement intéressant à bien des niveaux. Outre l’aspect économique de ce concept, le partage de cabinet paramédical peut aussi vous faire gagner beaucoup de temps.
Vous vous mettez d’accord avec toutes les personnes louant avec vous sur les jours d’utilisation du cabinet afin que vous puissiez profiter des jours où vous n’utilisez le cabinet pour faire des consultations à domicile ou autre.  Si vous avez besoin d'aide pour interpréter le contrat qu'on vous propose, vous pouvez consulter un avocat spécialiste de l'immobilier qui vous assistera.



4 commentaires

#1  - Sécurité des emails a dit :

J'ai eu une expérience du partage de cabinet il ya 6 mois et cela m'a permis de terminer les travaux d'aménagement de mon cabinet actuel. J'envisage de renouer avec cette formule afin de décentraliser mes services et me rapprocher de mes clients qui sont actuellement trop éloigné de mon cabinet de consultation.

Répondre
#2  - conduite changement entreprise a dit :

Woah! I'm really enjoying the template/theme of this blog.
It's simple, yet effective. A lot of times it's very difficult to get that "perfect balance" between superb usability and visual appeal.

I must say you've done a very good job with this. Additionally, the blog loads extremely
quick for me on Opera. Exceptional Blog!

Répondre
#3  - france a dit :

Great article.

Répondre
#4  - guide du portage a dit :

Très bonne idée car souvent le partage de cabinet signifie également le partage de ressources en matière de fonctionnement et le regrouppement de certaines activités comme le secrétariat, la comptabilité, etc...
Une possibilité d'exercer sa profession en réduisant les coûts.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot xtovmx ?

Fil RSS des commentaires de cet article