Le fonctionnement d'un détecteur de fumée

Un danger peut arriver à tout moment. À part les systèmes de sécurité pour se protéger des risques d’effraction, un détecteur de fumée est également nécessaire. En effet, c’est un dispositif de sécurité qui prévient les occupants par le biais d’une alarme sonore en cas de fumée dans la pièce.

Les différents types de détecteur de fumée

Selon la loi, tout logement doit être équipé d’un détecteur de fumée. Il fonctionne normalement avec un rayon laser. Actuellement, on peut trouver partout dans le monde deux types de détecteurs de fumée, à savoir :

· Le détecteur de fumée optique ou photoélectrique : c’est le modèle le plus utilisé dans l’usage domestique. Il est doté d’une chambre optique, une diode électroluminescente LED émettrice de lumière et une cellule photoélectrique. En cas de feu, la diode va déclencher une lumière qui va activer la cellule photoélectrique, afin de cette dernière déclenche l’alarme

· Le détecteur de fumée ionique (ou par ionisation) : la vente cet article est interdite en France. Le matériel émet des rayons alpha. En cas de particules de fumées dans la chambre, les bornes électrodes captent ces rayons et déclenchent l’alarme

De même, l’électricien Paris 10 conseille de ne plus utiliser la seconde option, car son composant radioactif présente un danger pour l’Homme.

Les particularités des détecteurs de fumée

En effet, selon le modèle choisi, il est possible de trouver un détecteur connecté à un système de télésurveillance. Avec cette nouvelle technologie, en cas de survenue de fumée, l’alarme se déclenche rapidement. Mais ce n’est pas tout ! Le centre de télésurveillance est aussi alerté afin que ce dernier puisse contacter les pompiers et les services de secours. Attention ! Si la batterie est à plat, l’appareil ne pourra pas fonctionner normalement. C’est pourquoi un contrôle régulier est vivement conseillé. En tout cas, un électricien paris 10 saura vous conseiller sur le choix du modèle à acheter.

Par ailleurs, certains détecteurs sont interconnectables, pouvant ainsi se connecter avec ceux des autres appartements se trouvant dans un même bâtiment. L’avantage de cette option est que tout le monde peut évacuer en cas d’urgence, car les alarmes se déclenchent toutes en même temps.

Bon à savoir !

Le détecteur est alimenté soit par une batterie soit par une pile. L’autonomie varie d’un modèle et d’une marque à l’autre. N’hésitez pas à garder des réserves au cas où !!! En outre, l’appareil existe en plusieurs designs différents pouvant s’adapter à tous les budgets et à tous les goûts. On peut d’ailleurs trouver des modèles plus discrets, disponibles en forme et catégorie diverses. Mais pour vérifier la bonne marche de votre appareil, il doit dégager un témoin lumineux qui clignote.

Par ailleurs, ne confondez pas détecteurs de fumée et détecteurs de monoxyde de carbone qui sont des appareils totalement différents. Ce dernier est déclenché en cas de projection de monoxyde de carbone dans la chambre. On retrouve principalement ce gaz dans la cuisine et dans le salon. Or, il existe des détecteurs possédant cette double fonction. Mais c’est à vous de voir quel est le modèle le plus adapté à votre maison. Pour vous aider à faire le bon choix, contactez immédiatement un électricien Paris 10.

Lire la suite

Quelques conseils pour bien choisir un serrurier

Au moins une fois dans sa vie, une personne est confrontée à une serrure bloquée. Ceci peut être dû à un oubli ou à une cassure de clé. Face à cette situation, nous contactons le numéro du premier serrurier qui se trouve sous nos yeux. Autres que le blocage des clés,


nous faisons appel au serrurier pour de nombreuses tâches comme une nouvelle installation, un dépannage ou le changement de la serrure. Aujourd’hui, nous devons accorder plus d’attention quand nous faisons appel à un serrurier. Ces dernières années, de nombreuses familles sont victimes d’un arnaqueur. Étant donné que la serrure est un élément qui garantit notre sécurité, il est indispensable de la confier à des spécialistes. En contactant un serrurier, vous pourrez facilement connaitre s’il s’agit d’un professionnel ou d’un arnaqueur. Cet article vous montrera donc quelques astuces pour reconnaitre si vous faites appel à un bon serrurier ou à un arnaqueur.

Les astuces pour reconnaitre un bon serrurier

Quelques conseils vous seront indispensables pour que le serrurier que vous contactez ne soit pas un arnaqueur. Tout d’abord, avant de contacter un spécialiste, demandez l’avis de vos entourages. Parlez à votre famille, à vos amis ainsi qu’à vos voisins pour avoir le contact de leur serrurier. De cette façon, vous pourrez voir réellement les actes de l’expert avant de le contacter. Vous pourrez également faire appel à un serrurier qui dispose un magasin, et qui se situe aux alentours de chez vous. Par exemple, si vous demeurez à Paris, contactez un serrurier Paris 17. Les professionnels qui laissent leurs cartes contenant des publicités dans vos boites à lettres sont déconseillés. Il se peut que ces personnes ne soient pas des serruriers qualifiés. Une fois que vous obtenez le contact du serrurier que votre entourage vous a recommandé, vous pourrez passer votre appel. Il est à noter que dès le moindre appel, vous pourrez informer le professionnel de toutes vos attentes et vos besoins. Après avoir posé quelques questions qui lui seront indispensables, le serrurier vous donnera directement par téléphone un aperçu sur le cout des travaux. Par la suite, il viendra vers vous dans un délai incomparable. Dès que le serrurier se trouve à votre domicile, s’il n’effectue aucune analyse sur le dégât, mais vous propose directement de changer votre porte ou votre serrure, méfiez-vous. Vous avez fait appel à un arnaqueur. Un bon serrurier mettra tout son savoir et ses compétences pour réparer les dégâts, sans la détériorer. Si votre serrurier respecte ces critères, vous avez contacté un bon serrurier.

Les outils d’un serrurier

Pour toute installation ou réparation, un serrurier se déplace toujours d’un endroit à un autre avec les matériels nécessaires. Pour cela, si votre serrurier vous demande si vous avez tel ou tel outil, il ne s’agit pas d’un bon serrurier. Si vous contactez un serrurier pour la réparation de votre serrure, et s’il est dans l’obligation de la changer, l’artisan devra vous remettre l’ancienne serrure. Concernant les conseils, ayant suivi quelques années de formation dans le domaine de la serrurerie, un bon serrurier est capable de répondre à toutes vos questions dans ce domaine. Ce professionnel vous proposera également les meilleures solutions qui s’adaptent le plus à vos problèmes. Concernant les jours fériés, le weekend ou la nuit, un bon serrurier ne doublera pas son tarif, il vous expliquera seulement la majoration en cas d’urgence durant ces moments. Ainsi, il est indispensable de faire appel à de bons serruriers au plus près de chez vous. Êtes-vous à Paris ? Faites confiance à un serrurier Paris 17 pour que votre maison soit équipée d’une bonne serrure.

Lire la suite

les plus grands acteurs du marché de la chaudière

Le marché de la chaudière est marqué par la domination de grands acteurs centenaires, parfaitement implantés sur le marché, et aux gammes multiples et variées. Les fabricants couvrent en général un large spectre de produits et de domaines (particulier, collectif, industriel). Pour un sujet aussi délicat que l’installation électrique de son habitation, il est fortement recommandé de porter son choix sur une de ces marques de renom ; c’est l’assurance d’une installation fiable, performante et pérenne.

1. Une entreprise historique : De Dietrich

De Dietrich, société française symbole de qualité depuis 1778, est un leader historique du marché de la chaudière et un acteur majeur de l’industrie française depuis plus de 3 siècles. Son emblème, le cor de chasse, offert par Louis XVI, est un des plus anciens logos industriels connus. A l’origine empire industriel bâti sur la construction de forges et hauts-fourneaux, le groupe amorce dès la Révolution Industrielle un virage stratégique en se positionnant sur les marchés ferroviaires et mécaniques, dont les appareils de chauffage. En 1999, De Dietrich réaffirme sa présence sur le segment de la chaudière en rachetant Schaefer Interdomo, spécialiste de la chaudière à condensation. Le groupe s’implique également sur le marché des énergies renouvelables, et élargit sa gamme avec le lancement de ses pompes à chaleur et panneaux solaires. D’ailleurs, il s’agit d’un des seuls grands acteurs du marché de la chaudière classique à avoir développé des modèles à granulés bois.

2. Les leaders actuels : ELM Leblanc, Saunier-Duval (Groupe Vaillant), Viessmann

Grande marque française créée en 1907, Saunier-Duval, filiale du groupe allemand Vaillant depuis 2001, est le leader incontesté du marché du chauffage discount, en particulier de la chaudière à condensation murale. 1 modèle de ce type sur trois est vendu par Saunier-Duval. L’entreprise propose une large gamme de produits, dont ses best-sellers, la Isotwin Condens et la Themafast C25 Chaudière saunier duval En 2009, elle propose Genia Hybrid, une solution inédite qui associe une chaudière à une pompe à chaleur, afin de contribuer au remplacement progressif des énergies fossiles par les énergies vertes et renouvelables. Un autre acteur de ce marché très concurrentiel est la société ELM Leblanc, créée en 1932, et aujourd’hui filiale française du Groupe Bosch. Dès sa création, elle se spécialise dans la fabrication de systèmes de chauffage, ainsi que la production d’eau chaude sanitaire, et a acquis tout au long du XXème siècle une excellente réputation dans ce domaine. La Chaudière elm leblanc, et notamment la ELM Leblanc Odéalis offrent, selon la norme EN 13203 sur les chaudières produisant de l’eau chaude sanitaire (ECS), une qualité 3 étoiles. Enfin, fondée en 1917, l’entreprise allemande Viessmann est le troisième acteur principal du marché du chauffage, et leader à l’international, avec une présence dans plus de 70 pays. D’ailleurs, les exportations représentent 55% de son chiffre d’affaires ; curieusement, peu de distributeurs commercialisent la marque en France. Viessmann propose une gamme très variée, des chaudières au fioul, aux systèmes solaires, en passant par les pompes à chaleur. Le modèle-phare du groupe est la chaudière à condensation Vitodens 222-F.

3. Le plus engagé: Atlantic

Bien que plus jeune que ses concurrents centenaires, Atlantic n’en reste pas moins un acteur important, et plutôt atypique, du secteur. Entreprise vendéenne créée en 1968, elle reste très attachée à la fabrication locale de ses produits, pour une gamme à 92% Made in France…assez rare pour être souligné dans une époque marquée par une mondialisation à outrance. Atlantic se distingue également pour son engagement écologique au quotidien et son implication active dans des projets de développement durables. Au-delà de sa Recherche & Développement sur des produits toujours plus verts et les énergies renouvelables, le groupe a mis en œuvre un programme d’écoconception, qui vise à contrôler et limiter l’impact sur l’environnement de ses produits, avec un suivi de sa conception, jusqu’à sa fin de vie. Le recyclage de ses installations est également un point fondamental. D’ailleurs, 12% de sa production est constitué de produits utilisant les énergies renouvelables. Ces chaudières sont proposées au prix promotionnel lors d'action de destockage chauffage proposé par les distributeurs avec la participation des revendeurs.

Lire la suite

la chaudière électrique performante mais controversée

La chaudière électrique a acquis ses lettres de noblesse dans les années 1973, suite à la crise pétrolière et la hausse drastique des prix du gaz et du fioul. Innovantes, économiques, stables et performantes, elles peuvent être des alliées idéales. Or, celles-ci sont couramment l’objet de controverses et de critiques, en raison de leurs faibles performances énergétiques. En réalité, tout dépend de vos besoins et de vos critères de sélection.

1. Le principe de fonctionnement d’une chaudière électrique Contrairement aux chaudières à énergies fossiles, qui impliquent la combustion d’un brûleur (propane, gaz naturel, fioul), la chaudière électrique est uniquement équipée de résistances ou électrodes immergées dans l’eau. Par effet Joule, l’énergie électrique dégagée par les électrodes se transforme en énergie calorifique (chaleur). Il s’agit d’un circuit fermé : l’eau ainsi chauffée monte, la froide descend, créant un mouvement d’eau constant. L’eau chaude est libérée dans le circuit de radiateurs électriques, l’eau froide regagne la chaudière pour y être nouvellement chauffée. On trouve également des chaudières électriques ioniques. Dans ce cas, le fluide caloporteur (l’eau) est chauffé grâce à la projection d’ions à très grande vitesse, près de 280 km/s. Comme tous les modèles de chaudières, elles peuvent être murale ou au sol.

2. Pratique, performante et peu onéreuse… Un des grands avantages de la chaudière électrique est sa praticité. Elle s’adapte à tous les logements, aussi bien pour le neuf que la rénovation, car elle peut se raccorder directement à l’installation existante. Elle est également compatible avec tout type de chauffage central (radiateurs ou plancher chauffant). De plus, il n’y a pas de combustion, donc moins d’entretien, pas de conduit d’évacuation de fumées, ni de tuyau de raccordement au gaz, ni d’espace de stockage. En l’absence de gaz de ville, elle peut donc s’avérer la solution la plus adaptée. La Chaudière gaz est aussi largement moins chère à l’achat et à l’installation, de 1000 € à 5000 € selon le modèle. Elle vous permet également de maîtriser votre budget, le coût de l’électricité restant très stable, en comparaison du prix des énergies fossiles, qui varient constamment du simple au double. Enfin, la chaudière électrique se distingue également par ses performances élevées. Elle propose une rapidité de chauffe souvent supérieure aux chaudières gaz traditionnelles, pour un rendement de près de 100%. En effet, il y a peu de perte d’énergie. De plus, elle est un peu plus écologique dans la mesure où elle ne rejette aucun CO2 dans l’atmosphère.

3. …Mais coûteuse à l’usage et gourmande en énergie. Si l’investissement initial pour l’installation d’une chaudière électrique est sans conteste le plus bas du marché, le coût d’exploitation d’un tel système est élevé. Malgré l’apparition de la Chaudière fioul qui améliorent la performance énergétique, la chaudière électrique reste une alternative, même si elle est très gourmande en énergie et peut, sur le long terme, s’avérer plus coûteuses que ses consœurs à gaz, fioul et bois. D’autant plus que le prix de l’électricité est amené à augmenter dans les prochaines années. Avant de se lancer dans l’installation d’une chaudière électrique, il faut donc s’assurer des besoins de chauffe réels de l’habitation. L’électricité peut être la solution idéale dans le cas de petites surfaces ou de logements peu souvent occupés (résidence secondaire par exemple). Elle est également parfaite en solution temporaire, avant l’installation définitive d’un autre système plus performant et moins coûteux à l’exploitation. On peut également utiliser en complément, et dans certaines pièces éloignées du point de chauffe, des chauffages d’appoint ou un poêle à granulés de bois. Cependant, sur le long terme, on privilégiera les installations au gaz, plus économiques dans ce cas de figure.

Lire la suite