découverte du Machu Picchu

Qui ne rêve d’emprunter le fameux chemin de l’Inca, le plus célèbre trek en Amérique du Sud ?
Cette randonnée figure parmi les meilleures du monde. Par manque de courage ou de temps, certains partent de Cuzco en bus ou en train.
Les aventuriers, eux, préfèrent imiter les Incas en suivant le même chemin qu’eux il y a 5 siècles de cela. Il est vrai que la nature péruvienne s’apprécie pleinement quand on marche, d’autant plus qu’elle se laisse découvrir au cours de cet itinéraire initiatique de 43 km.
Elle révèle aux randonneurs des superbes paysages de montagne, des forêts vierges cachées par les nuages et une jungle subtropicale. En avançant à leur rythme, les marcheurs traverseront des kilomètres de routes soigneusement empierrées.
Elles relient les cités, les places importantes et les centres cérémoniels de l’Empire inca. Intactes lors du débarquement des Européens au Pérou en 1532, la plupart d’entre elles ont été détruites depuis lors. Pourtant, elles mènent droit vers le Machu Picchu et la cité perdue des Incas.

Le trek proprement dit

Les visiteurs partiront du village d’Ollantaytambo pour entamer une marche de 11 km, où ils passeront par les ruines incas de Llactapata. Après cet avant-goût plus ou moins tranquille de leur voyage au Pérou, ils monteront le col de Warmiwañusca, culminant à 4 200 m d’altitude. Ils imitent les anciens Chasqui, ces messagers incas qui sillonnaient le territoire pour transmettre des ordres ou des informations ou pour livrer de la marchandise.
Arrivés au sommet, les touristes auront une vue dégagée sur toute la vallée, et profiteront de cette halte improvisée pour prendre des photos.
Après une nuit de repos, ils repartiront à l’aventure et escaladeront un autre col : le Sayaqmarka. La beauté et le parfum des orchidées qui jonchent la route leur donneront la force de poursuivre vers Wiñay Wayna. Cette région est réputée pour ses terrasses de culture, construites par les Incas. Chaque pas rapprochera les estivants d’Inti Punku où ils se disputeront une place en première ligne. De la sorte, ils admireront mieux la richesse architecturale des anciennes citadelles du Machu Picchu. En même temps, ils captureront en image le légendaire site archéologique depuis la Porte du Soleil.

Tout savoir pour suivre aisément le trek du chemin de l’Inca

Le chemin de l’Inca est devenu très populaire que le gouvernement péruvien a dû limiter l’ascension à 500 personnes par jour. Il charge une agence agréée de guider les bourlingueurs sur les pavés incas vers Machu Picchu. Pour faire une bonne visite, ces derniers privilégieront les périodes allant de mars à mai et de septembre à novembre.
Ils éviteront la saison des pluies qui court de décembre à mars, ainsi que le mois de février où le chemin de l’Inca est fermé pour entretien.
Cela dit, les trekkeurs prêts, physiquement, réuniront tous les équipements nécessaires avant d’aller à l’aventure. Pour cela, ils n’oublieront pas les articles suivants : chaussures de marche confortables, pantalons en toile, t-shirts, chemises, shorts, sous-vêtements thermiques, veste polaire ou K-Way. Bien sûr, ils ajouteront dans leur sac un chapeau, des lunettes de soleil, une crème anti-UV, une lampe de poche, un kit de premiers secours et une trousse de toilette.

 

Lire la suite

une destination idéale pour un voyage humanitaire

Au cœur de la capitale de Vietnam à Hanoï, beaucoup de gens interviennent à travers des voyages humanitaires pour aider les plus démunis. Cela se manifeste par de multiples façons qui sont organisées par une agence non gouvernementale le plus souvent.

Comment procéder à un voyage humanitaire au Vietnam

Pour entreprendre un voyage sur mesure au Vietnam avec une étiquette « aide humanitaire », vous devez passer par une organisation ou agence particulière. De nombreuses agences de ce type existent et s’occupent entièrement de votre prise en charge. Les voyages humanitaires ne requièrent pas de condition spécifique, néanmoins la personne devra avoir au moins 18 ans pour se lancer. Aussi, la maitrise de l’anglais se trouve recommandée pour s’entendre avec les organisateurs locaux et les autres bénévoles venus d’autres pays.
Les programmes sont divers et disponibles pendant toute période de l’année ; leur durée est variée selon leur type et votre disposition. Ainsi, votre inscription peut se faire à tout moment et facilement à l’aide du site de l’agence. De plus, celle-ci vous accompagne pour faciliter la préparation de vos dossiers de voyage telle l’obtention d’un Visa. Des informations complètes vous seront également transmises lorsque vous visitez le site internet de l’organisation en question.

Comment se manifeste cette aide humanitaire ?

Les actions humanitaires se montrent notamment par l’assistance du personnel d’un centre d’accueil pour les enfants sans abri. Ces jeunes se répartissent entre 0 à 15 ans. Certains sont des orphelins et d’autres abandonnés. Ainsi, l’aide constitue à leur donner à manger, à les sensibiliser pour une hygiène adéquate, et d’autres notions fondamentales sur le savoir-vivre. Celle-ci peut aussi se matérialiser par la création d’aires de jeu et d’activité diverse dans le but de donner joie à ces enfants malheureux.
Pour ceux qui disposent d’une compétence particulière comme l’apprentissage, connaissance de soins infirmiers de base… ils peuvent porter main forte au service de la communauté vietnamienne à travers ces agences. Par ailleurs, les bénévoles peuvent aussi intervenir dans des centres hébergeant des enfants handicapés au niveau physique, et mental. Le but ultime de ces voyages humanitaires au Vietnam est de contribuer d’une façon ou d’une autre à l’amélioration de la condition de vie de ces enfants qui se trouvent assez défavorisés.

A quoi pouvez-vous contribuer ?

Qu’importe vos compétences, vous pouvez toujours apporter un impact important sur la vie de ces jeunes vietnamiens. Vous n’êtes pas obligés d’avoir une expérience sur la petite enfance ou bien sur la communication avec les personnes handicapées ; votre dynamisme et bonne volonté constitue un facteur essentiel pour ce genre de mission.
De plus, une équipe locale déjà habituée à ces tâches vous reçoit au préalable afin de vous aider à intégrer la communauté. Aussi, un voyage en groupe au vietnam dans le but d’une aide humanitaire se trouve une bonne alternative pour profiter de la richesse touristique et culturelle de ce pays tout en réalisant des actes admirables. Bref, recourir à ce genre d’action influe énormément sur la vie de ces enfants et va donner un sens à la vôtre.

Lire la suite