Pourquoi partager mon cabinet

Le domaine paramédical recense un certain nombre de professions dont la plupart doivent s’exercer dans un cabinet. Entre les médecins généralistes, les dentistes, les infirmiers, les podologues… Il est impossible pour ces professionnels de travailler correctement sans avoir un cabinet à disposition. De cette manière, ces professionnels peuvent facilement recevoir leur patient et réaliser leurs consultations en toute tranquillité.
Mais voilà, un cabinet ça ne se trouve pas en claquant des doigts. Tout comme pour un appartement, il va falloir vous armer de patience si vous souhaitez trouver un cabinet et surtout, il vous faudra mettre le prix. Parce que oui, il faut l’avouer, louer un cabinet dans certaines villes peut coûter assez cher. À cela s’ajoute la difficulté à trouver un cabinet libre, éventuellement près de chez vous et suffisamment grand pour que vous puissiez pratiquer vos consultations en toute sérénité. Mais heureusement, il existe le partage cabinet paramédical. Une solution pratique, rapide, économique et efficace.

Qu’est-ce que le partage de cabinet exactement ?

Concrètement, le partage de cabinet consiste à louer un cabinet avec d’autres professionnels. Pourquoi ? Tout simplement pour réduire les dépenses et mieux organiser son emploi du temps. Plus précisément, le partage de cabinet est un concept qui se rapproche un peu de la colocation sur le fond mais qui n’en est pas une tout de même. Certes, plusieurs professionnels louent le même cabinet mais ils n’y travailleront pas ensemble en même temps. Toutes ces personnes se répartissent les jours où elles ont besoin du cabinet. Ainsi, vous pourrez plus facilement organiser vos semaines de travail et pourrez profiter de votre temps libre hors cabinet pour faire des consultations à domicile par exemple.

Pourquoi choisir le partage de cabinet paramédical ?

Le partage cabinet paramédical est vraiment intéressant et comporte de nombreux avantages.
En effet, en choisissant le partage cabinet thérapeute vous remarquerez à quel point vous trouverez plus facilement et plus rapidement un cabinet. Mais ce n’est pas tout puisque vous vous rendrez compte que le prix du loyer sera bien moins élevé que pour une location classique puisque vous serez plusieurs sur cette location. Le principe de partage de cabinet est donc relativement intéressant à bien des niveaux. Outre l’aspect économique de ce concept, le partage de cabinet paramédical peut aussi vous faire gagner beaucoup de temps.
Vous vous mettez d’accord avec toutes les personnes louant avec vous sur les jours d’utilisation du cabinet afin que vous puissiez profiter des jours où vous n’utilisez le cabinet pour faire des consultations à domicile ou autre.  Si vous avez besoin d'aide pour interpréter le contrat qu'on vous propose, vous pouvez consulter un avocat spécialiste de l'immobilier qui vous assistera.

Lire la suite

les plus grands acteurs du marché de la chaudière

Le marché de la chaudière est marqué par la domination de grands acteurs centenaires, parfaitement implantés sur le marché, et aux gammes multiples et variées. Les fabricants couvrent en général un large spectre de produits et de domaines (particulier, collectif, industriel). Pour un sujet aussi délicat que l’installation électrique de son habitation, il est fortement recommandé de porter son choix sur une de ces marques de renom ; c’est l’assurance d’une installation fiable, performante et pérenne.

1. Une entreprise historique : De Dietrich

De Dietrich, société française symbole de qualité depuis 1778, est un leader historique du marché de la chaudière et un acteur majeur de l’industrie française depuis plus de 3 siècles. Son emblème, le cor de chasse, offert par Louis XVI, est un des plus anciens logos industriels connus. A l’origine empire industriel bâti sur la construction de forges et hauts-fourneaux, le groupe amorce dès la Révolution Industrielle un virage stratégique en se positionnant sur les marchés ferroviaires et mécaniques, dont les appareils de chauffage. En 1999, De Dietrich réaffirme sa présence sur le segment de la chaudière en rachetant Schaefer Interdomo, spécialiste de la chaudière à condensation. Le groupe s’implique également sur le marché des énergies renouvelables, et élargit sa gamme avec le lancement de ses pompes à chaleur et panneaux solaires. D’ailleurs, il s’agit d’un des seuls grands acteurs du marché de la chaudière classique à avoir développé des modèles à granulés bois.

2. Les leaders actuels : ELM Leblanc, Saunier-Duval (Groupe Vaillant), Viessmann

Grande marque française créée en 1907, Saunier-Duval, filiale du groupe allemand Vaillant depuis 2001, est le leader incontesté du marché du chauffage discount, en particulier de la chaudière à condensation murale. 1 modèle de ce type sur trois est vendu par Saunier-Duval. L’entreprise propose une large gamme de produits, dont ses best-sellers, la Isotwin Condens et la Themafast C25 Chaudière saunier duval En 2009, elle propose Genia Hybrid, une solution inédite qui associe une chaudière à une pompe à chaleur, afin de contribuer au remplacement progressif des énergies fossiles par les énergies vertes et renouvelables. Un autre acteur de ce marché très concurrentiel est la société ELM Leblanc, créée en 1932, et aujourd’hui filiale française du Groupe Bosch. Dès sa création, elle se spécialise dans la fabrication de systèmes de chauffage, ainsi que la production d’eau chaude sanitaire, et a acquis tout au long du XXème siècle une excellente réputation dans ce domaine. La Chaudière elm leblanc, et notamment la ELM Leblanc Odéalis offrent, selon la norme EN 13203 sur les chaudières produisant de l’eau chaude sanitaire (ECS), une qualité 3 étoiles. Enfin, fondée en 1917, l’entreprise allemande Viessmann est le troisième acteur principal du marché du chauffage, et leader à l’international, avec une présence dans plus de 70 pays. D’ailleurs, les exportations représentent 55% de son chiffre d’affaires ; curieusement, peu de distributeurs commercialisent la marque en France. Viessmann propose une gamme très variée, des chaudières au fioul, aux systèmes solaires, en passant par les pompes à chaleur. Le modèle-phare du groupe est la chaudière à condensation Vitodens 222-F.

3. Le plus engagé: Atlantic

Bien que plus jeune que ses concurrents centenaires, Atlantic n’en reste pas moins un acteur important, et plutôt atypique, du secteur. Entreprise vendéenne créée en 1968, elle reste très attachée à la fabrication locale de ses produits, pour une gamme à 92% Made in France…assez rare pour être souligné dans une époque marquée par une mondialisation à outrance. Atlantic se distingue également pour son engagement écologique au quotidien et son implication active dans des projets de développement durables. Au-delà de sa Recherche & Développement sur des produits toujours plus verts et les énergies renouvelables, le groupe a mis en œuvre un programme d’écoconception, qui vise à contrôler et limiter l’impact sur l’environnement de ses produits, avec un suivi de sa conception, jusqu’à sa fin de vie. Le recyclage de ses installations est également un point fondamental. D’ailleurs, 12% de sa production est constitué de produits utilisant les énergies renouvelables. Ces chaudières sont proposées au prix promotionnel lors d'action de destockage chauffage proposé par les distributeurs avec la participation des revendeurs.

Lire la suite

la chaudière électrique performante mais controversée

La chaudière électrique a acquis ses lettres de noblesse dans les années 1973, suite à la crise pétrolière et la hausse drastique des prix du gaz et du fioul. Innovantes, économiques, stables et performantes, elles peuvent être des alliées idéales. Or, celles-ci sont couramment l’objet de controverses et de critiques, en raison de leurs faibles performances énergétiques. En réalité, tout dépend de vos besoins et de vos critères de sélection.

1. Le principe de fonctionnement d’une chaudière électrique Contrairement aux chaudières à énergies fossiles, qui impliquent la combustion d’un brûleur (propane, gaz naturel, fioul), la chaudière électrique est uniquement équipée de résistances ou électrodes immergées dans l’eau. Par effet Joule, l’énergie électrique dégagée par les électrodes se transforme en énergie calorifique (chaleur). Il s’agit d’un circuit fermé : l’eau ainsi chauffée monte, la froide descend, créant un mouvement d’eau constant. L’eau chaude est libérée dans le circuit de radiateurs électriques, l’eau froide regagne la chaudière pour y être nouvellement chauffée. On trouve également des chaudières électriques ioniques. Dans ce cas, le fluide caloporteur (l’eau) est chauffé grâce à la projection d’ions à très grande vitesse, près de 280 km/s. Comme tous les modèles de chaudières, elles peuvent être murale ou au sol.

2. Pratique, performante et peu onéreuse… Un des grands avantages de la chaudière électrique est sa praticité. Elle s’adapte à tous les logements, aussi bien pour le neuf que la rénovation, car elle peut se raccorder directement à l’installation existante. Elle est également compatible avec tout type de chauffage central (radiateurs ou plancher chauffant). De plus, il n’y a pas de combustion, donc moins d’entretien, pas de conduit d’évacuation de fumées, ni de tuyau de raccordement au gaz, ni d’espace de stockage. En l’absence de gaz de ville, elle peut donc s’avérer la solution la plus adaptée. La Chaudière gaz est aussi largement moins chère à l’achat et à l’installation, de 1000 € à 5000 € selon le modèle. Elle vous permet également de maîtriser votre budget, le coût de l’électricité restant très stable, en comparaison du prix des énergies fossiles, qui varient constamment du simple au double. Enfin, la chaudière électrique se distingue également par ses performances élevées. Elle propose une rapidité de chauffe souvent supérieure aux chaudières gaz traditionnelles, pour un rendement de près de 100%. En effet, il y a peu de perte d’énergie. De plus, elle est un peu plus écologique dans la mesure où elle ne rejette aucun CO2 dans l’atmosphère.

3. …Mais coûteuse à l’usage et gourmande en énergie. Si l’investissement initial pour l’installation d’une chaudière électrique est sans conteste le plus bas du marché, le coût d’exploitation d’un tel système est élevé. Malgré l’apparition de la Chaudière fioul qui améliorent la performance énergétique, la chaudière électrique reste une alternative, même si elle est très gourmande en énergie et peut, sur le long terme, s’avérer plus coûteuses que ses consœurs à gaz, fioul et bois. D’autant plus que le prix de l’électricité est amené à augmenter dans les prochaines années. Avant de se lancer dans l’installation d’une chaudière électrique, il faut donc s’assurer des besoins de chauffe réels de l’habitation. L’électricité peut être la solution idéale dans le cas de petites surfaces ou de logements peu souvent occupés (résidence secondaire par exemple). Elle est également parfaite en solution temporaire, avant l’installation définitive d’un autre système plus performant et moins coûteux à l’exploitation. On peut également utiliser en complément, et dans certaines pièces éloignées du point de chauffe, des chauffages d’appoint ou un poêle à granulés de bois. Cependant, sur le long terme, on privilégiera les installations au gaz, plus économiques dans ce cas de figure.

Lire la suite